Parce qu’on en fait tout un plat !

On connaît Lyon pour bien des choses ; la fameuse route de la soie, l’inégalable Fête des Lumières qui attirent des milliers de personnes, une ville pionnière pour le cinéma français… Mais on connaît aussi et surtout Lyon pour sa gastronomie et ses bons petits plats. En effet, la Capitale des Gaules est aussi la capitale de la gastronomie ! Étonnement ce n’est pas Paris mais bien Lyon. Retrouvez ici les bons plans du Petit Paumé pour se restaurer à Lyon selon vos envies !

Par ici le petit cours d’histoire

Depuis quelques siècles déjà, la cuisine Lyonnaise est appréciée des plus grands, Catherine de Médicis en était une adoratrice, juste pour la simplicité et la qualité qu’elle se donne en image.

En effet, mise en avant par les « mères » lyonnaises, la cuisine de Lyon se compose de spécialités du terroir et se déguste avec un bon verre de beaujolais. A l’époque, ils savaient déjà y faire…! L’indépendance des mères au foyer qui décidaient alors d’ouvrir des restaurants à l’ambiance conviviale devient un phénomène dans Lyon et leurs établissements sont alors incontournables.

A celles-ci se joignent les Bouchons dont la leitmotiv est similaire et avec comme particularité l’étroitesse des lieux qui poussent à la rencontre et à la convivialité. C’est à Lyon que viennent manger les poètes, les artistes ou les membres éminents de la société.

Par la qualité de ses repas et par leur simplicité, la ville des Gaules attire les plus grands gastronomes français et c’est en 1935 que le gastronome Curnonsky n’hésite pas à qualifier Lyon de « Capitale de la Gastronomie » ; un titre qui traverse alors les générations et place Lyon au sommet du podium.

 

Saurez-vous reconnaître les plus grands chefs étoilés lyonnais ?

 

 

 

 

*retrouvez leurs noms au bas de la page

 

[tg_header title=”Les célèbres bouchons lyonnais” subtitle=”Quelques noms ?”]

 

*Les chefs de gauche à droite : La mère Brazier, Bocuse, Georges Blanc, Mathieu Viannay.

 

Parce qu’à Lyon, on est des bons mangeurs et surtout friands des restaurants à la bonne franquette, les petits bouchons deviennent l’incontournable de tout Lyonnais et de tout touriste. Le bouchon, c’est un restaurant d’amis, où l’on rit, qui prépare de bons petits plats (sans lésigner sur la quantité des fois…), et souvent voir surtout des spécialités Lyonnaises.

Pour vous, on a sélectionné un petit panel de bouchons incontournables pour l’ambiance et/ou les plats :

– Le « Notre Maison » du Vieux Lyon ; petit conseil, n’y allez-pas si vous êtes pressés !
– La « Mère Jean » à Bellecour ; toutes les spécialités Lyonnaises sont au rendez-vous !
– Le « Canut et les Gones » ; vieil atelier de soie, s’est orienté finalement vers les fourneaux.
– Le « Café du Peintre » ; les produits du marché sélectionnés par la mère Périer en personne !

Bien sûr, ce ne sont que des favoris et des incontournables mais l’on ne pourrait pas conclure en ne vous parlant pas de la rue Mercière qui concentre une grande quantité de Bouchons Lyonnais, impossible de ne pas s’y rendre au moins une fois pour manger chez les « Enfants Terribles ». Entre la salade Lyonnaise, la quenelle et le beaujolais, rien de mieux pour satisfaire le goût.

Ce n’est pas un secret mais si vous souhaitez manger de la véritable gastronomie à la manière de Bocuse sans dépenser des milles et des cents, retrouvez l’Institut-Ecole Paul Bocuse qui forme les prochains chefs de demain et vous permet de déjeuner à leur table tous les jours..

Le petite astuce de la Team OhMyTravel

Des rameaux bouchons aux restaurants étoilés 


Et pour ceux dont les papilles sont un peu plus exigeantes, Lyon brille aussi par sa haute gastronomie ! 
Qui n’a jamais entendu parlé de Paul Bocuse ? Parmi les meilleurs restaurants du monde, profitez-en et réservez en avance pour rejoindre sa table étoilée de Collonges. Plus d’infos sur le restaurant ici.

Sinon, vous pouvez vous rendre dans l’une de ses quatre Brasseries en fonction de votre localisation ; à l’Est, l’Ouest, au Nord et au Sud.

 

Share:

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *